06 février 2009

La pluie nouvelle

La pluie nouvelle mouille la colline. Le crépuscule est un petit automne. La lune brille entre les pins. Le torrent est clair parmi les rochers. A travers les bambous
j'entends rire les lavandières
qui reviennent à la maison. Le parfum du printemps inspire puis expire. Comment le retenir avant qu'il ne s'échappe ? Wang Wei (701-761) - Un air de printemps
in Claude Roy - Le voleur de poèmes : Chine
Mercure de France (1991)
Posté par La Ninette à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,